REGIONS | Décès du chanoine Karl Gatzweiler

Le chanoine Karl Gatzweiler, ancien vicaire général du diocèse de Liège, est décédé ce 14 août 2020 à Raeren. Il était né à Raeren le 5 octobre 1930 et il a été ordonné prêtre dans la cathédrale de Liège le 7 juillet 1957.

Le chanoine Gatzweiler a fait preuve d’un engagement exceptionnel au service du diocèse de Liège et était unanimement apprécié. Sa passion pour l’Écriture sainte a rayonné de sa personnalité durant toute sa vie et a sous-tendu toute son activité apostolique. Depuis ses études jusqu’à son éméritat, jamais il n’a cessé d’enseigner le Bible, et spécialement les évangiles, dans des cours, des sessions, des conférences ou des réunions. Il avait écrit sa thèse de doctorat sur un sujet délicat : le miracle dans la conception qu’en avait saint Paul ; elle a été défendue à Louvain en 1961. Plus tard il a écrit un livre sur « La résurrection du Christ et des chrétiens », paru à Huy en 1970.

Mais son grand art était celui de la conférence pour un large public. Grâce à des auditeurs attentionnés, 380 conférences ont été enregistrées sur cassette audio et sont mises à la disposition du public à la bibliothèque du Séminaire. C’est ainsi que Karl Gatzweiler a véritablement formé le diocèse de Liège à lire la Bible, à la goûter et à s’en inspirer. Envoyé comme professeur de théologie dès 1963 auprès des séminaristes engagés dans le service militaire, à Alost au CIBE, il a été nommé professeur au Grand Séminaire de Liège en 1968. Il a dès lors suivi de près toute l’évolution de l’Église après Vatican II et dans les remous d’après mai 68.

Il a été nommé modérateur du Conseil presbytéral en 1980 et a été choisi comme vicaire épiscopal par Mgr Guillaume-Marie. van Zuylen en 1982, avec la charge du vicariat des religieuses. En 1984, il est nommé un des quatre vicaires généraux et il est chargé des paroisses, de la liturgie, de la famille, des prêtres, des religieuses et du diaconat permanent. Il accepte aussi la charge d’accompagnateur spirituel des prêtres ouvriers, tâche qu’il affectionnera beaucoup. Il est nommé administrateur du diocèse pendant la maladie de l’évêque en 1982. En 1986, Mgr Albert Houssiau, devenu le nouvel évêque de Liège, nomme l’abbé Gatzweiler comme unique vicaire général et fait de lui son bras droit dans la direction du diocèse. Dans cette nouvelle fonction, l’abbé Gatzweiler va exceller par son sens des relations humaines, sa capacité d’organisation, son sens de l’Église, sa qualité de prédicateur et sa foi profonde. Il contribuera activement à mettre sur pied des secteurs pastoraux qui permettent aux paroisses de travailler en concertation et donnent aux laïcs de nouvelles responsabilités dans l’Église.

Admis à la pension en 2001, l’abbé Karl Gatzweiler a été nommé chanoine à la cathédrale de Liège. Il va y assumer pendant presque vingt ans la tâche quotidienne de la prière liturgique, de la prédication et de l’accueil, dans un dévouement permanent. Il a pu passer les toutes dernières années de sa vie à Raeren, dans son village natal, où il a retrouvé ses racines et sa famille.

Il se distinguait par sa cordialité et sa profondeur de vue, son sens du service et sa foi, sa générosité et son sens de la fraternité envers ses frères et sœurs.

Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

AGENDA | Exposition

L’expo « Trésors céramiques » débute aujourd’hui à la Maison des Métiers d’Art : un matériau ancestral au premier plan !

Jusqu’au au 21 mars prochain, la céramique sera mise à l’honneur à la Maison des Métiers d’Art de la Province de Liège. « Trésors Céramiques » marque le point de départ du cycle d’expositions qui jalonnera l’année 2020. Le fil conducteur de ces événements : les Parallèles, celui des époques, des techniques ou encore des collections d’artisanat d’art.

D’hier à aujourd’hui, l’exposition va permettre de retracer l’origine de la céramique et de la rapprocher avec le travail d’artisans contemporains. Les œuvres de huit céramistes de premier plan ont envahi la galerie aux côtés de nombreuses pièces provenant, directement du Musée de la Céramique d’Andenne, du Musée de la Poterie de Raeren et du Musée de la Vie wallonne. Les œuvres des exposants, quant à elles, jonglent entre techniques traditionnelles et innovantes. Un parallèle qui met en avant l’évolution de la céramique, laquelle, cependant, n’a rien perdu de ses airs authentiques et de son charme du fait-main. Au programme : initiations, ateliers, visites scolaires et démonstrations de savoir-faire ponctueront ces neuf semaines d’expositions.

Découvrez le programme complet, le parcours de nos artisans céramistes ainsi que des photos des œuvres via ce lien https://www.provincedeliege.be/fr/metiersdart/expos