Belgoparks prend des mesures pour une réouverture sûre des parcs de loisirs belges

Belgoparks, l’association des parcs d’attractions belges, prend des initiatives communes pour permettre une réouverture en toute sécurité des parcs de loisirs en Belgique. Il s’agit principalement de la limitation du nombre de visiteurs et de mesures visant à garantir la distanciation sociale. Pour l’ensemble des parcs, la santé des visiteurs et des collaborateurs est d’une importance primordiale.

Comme beaucoup d’autres secteurs, les parcs de loisirs en Belgique sont durement touchés par la crise du Coronavirus.  Par l’entremise de Belgoparks, les différents sites se sont accordés sur une série de mesures et s’engagent ainsi à s’assurer que chacun puisse profiter à nouveau et en toute sécurité d’une escapade familiale, dès que les autorités et le Conseil national de sécurité auront donné leur feu vert.  L’association suit continuellement l’évolution de la situation en Belgique et à l’étranger et s’y adapte.  La limitation de la capacité et le respect de la distanciation sociale doivent permettre qu’une visite dans un parc de loisirs soit prochainement à nouveau possible. 

Limitation de la capacité

Sur base des conseils des experts et des autorités, les parcs s’accordent pour définir une nouvelle limite de capacité et le cas échéant, prendront les mesures adéquates pour qu’elles soient respectées.  A titre d’exemple, seuls des tickets valables pour une date spécifique pourraient être achetés. 

Distanciation sociale et hygiène

Les parcs s’accordent sur un strict suivi des règles de distanciation sociale.  De la communication et de la signalétique supplémentaires seront prévues.  En cas de besoins, des collaborateurs dédiés à la prévention pourront être engagés afin de rappeler et faire suivre les directives.  Comme cela est actuellement le cas dans les supermarchés, afin de laisser une distance suffisante entre les individus ou les familles, un marquage spécifique sera prévu, notamment au niveau des files d’attentes, qui seront allongées.  Différents éléments des attractions, tels que les harnais de sécurité, seront désinfectés.  Toutes les activités où la distanciation sociale ne peut être garantie seront supprimées.  Il s’agit, par exemple, des rencontres et contacts avec les mascottes des parcs, des évènements spécifiques ou des feux d’artifice.  De même, la capacité de certaines attractions pourra être adaptée afin de garantir la distanciation sociale.  Les boutiques et restaurants suivront les mêmes principes que ceux qui seront de rigueur pour les commerces de l’espace public. 

Les membres de Belgoparks insistent sur le fait qu’ils suivent en continu la situation, les avis des autorités, le Conseil national de sécurité ainsi que les recommandations des différents experts.  Sur ces bases, leurs actions seront ajustées ou adaptées si cela s’avère nécessaire. 

PAIRI DAIZA | Naissance d’un hippopotame

Crédit photo : Parc Pairi Daiza (c)

Une bonne nouvelle pour cette espèce vulnérable.


Pairi Daiza est très heureux d’annoncer la naissance d’un petit hippopotame commun. Le petit a vu le jour au parc le matin du 12 février dernier. Un mois et demi après sa naissance, ce petit hippopotame est assez fort pour pouvoir accompagner Nema, sa maman, dans leur bassin extérieur. Il s’agit d’un mâle dont le nom sera choisi prochainement par le public. Ce petit est le frère de Kibo. Désormais, avec leurs parents Nema et Emilio, le groupe d’hippopotames communs de Pairi Daiza compte quatre membres.

C’est ce mercredi 25 mars que le dernier-né a pu plonger, avec sa mère, dans le grand bassin extérieur de Pairi Daiza. Un moment important auquel ont assisté le Directeur zoologique et vétérinaire du parc, Tim Bouts, ainsi que quelques soigneurs des grands mammifères. Nema s’est à nouveau révélée être une très bonne mère. Elle a guidé le petit dans le bassin sans aucun problème.

Le petit hippopotame et sa famille seront visibles dès l’ouverture de Pairi Daiza, qui est actuellement fermé en raison des mesures prises pour éviter la propagation du COVID-19.

Tim Bouts, Directeur zoologique de Pairi Daiza et vétérinaire: «Voir ce jeune sortir avec sa mère pour la première fois, nager et téter sous l’eau a été un moment fantastique pour toutes nos équipes. J’espère que nous pourrons bientôt accueillir les visiteurs afin qu’ils puissent voir ces scènes
touchantes de leurs propres yeux. »

Le nom de ce nouveau venu sera choisi par le public. Un vote sera organisé sur la page Facebook officielle de Pairi Daiza afin de choisir un nom parmi une liste établie par les soigneurs.

Une espèce en danger

Sur le continent africain, leur milieu de vie naturel, on dénombre actuellement entre 115.000 et 130.000 hippopotames. Leur nombre a chuté, en particulier au milieu des années 90 et au début des années 2000. Sur les 29 pays africains où l’hippopotame est présent naturellement, la moitié
ont enregistré un déclin de sa population. En Algérie, Égypte, Érythrée, au Libéria et en Mauritanie, les hippopotames n’existent plus à l’état sauvage. Cette espèce est répertoriée dans la Liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) comme «vulnérable».

La naissance d’un hippopotame en bonne santé à Pairi Daiza est donc une bonne nouvelle pour la préservation du capital génétique de cette espèce. Ensemble, les parcs animaliers du monde entier disposent d’une réserve génétique suffisamment solide pour permettre une réintroduction qui
serait nécessaire pour sauver l’espèce. En outre, les animaux hébergés au parc jouent un rôle d’ambassadeurs de leur espèce en participant à la sensibilisation et à l’éducation des visiteurs aux dangers qui menacent ces animaux en danger dans leur environnement naturel.

SPECTACLES | Le festival Les Anthinoises dévoile son programme 2020

La 11ème édition des Anthinoises, Festival de Wallonie des Musiques & Cultures celtiques se déroulera du 30 avril au 3 mai 2020 à Anthisnes (Condroz liégeois) et marquera le 20ème anniversaire de cet événement culturel unique en son genre en Belgique francophone.

Parmi les très nombreux événements musicaux organisés dans notre pays, le festival Les Anthinoises occupe depuis 20 ans une place particulière et unique par l’originalité de son thème et de l’affiche qui y est proposée. Devenu un événement de référence pour les amateurs du genre, il rassemble, tous les 2 ans, près de 20.000 visiteurs belges et étrangers, en accueillant, dans le village condruzien d’Anthisnes, de nombreux musiciens, artisans, spectacles de rue, auteurs et artistes.


Au cours de plus de 30 de concerts sur 3 scènes sous chapiteau, le public sera invité à découvrir toutes les facettes des musiques actuelles d’inspiration celtique avec une programmation riche et variée d’artistes belges et internationaux. Au côté de musiciens belges et français, dont de nombreux Bretons, le festival présentera également cette année des groupes originaires d’Ecosse, d’Irlande ou même de Mongolie. L’un des moments forts de la programmation 2020 sera certainement le concert du groupe Mànran considéré comme l’un des meilleurs représentant de la jeune scène folk-rock écossaise.

On notera également, parmi bien d’autres, la présence du toujours très populaire Perry Rose, des étonnants Violons Barbares, du groupe rock celtique Epsylon, ainsi que le retour sur scène très attendu de Mes Souliers Sont Rouges.


Afin de fêter dignement le 20ème anniversaire du festival, les organisateurs invitent le public, le 30 avril, à une soirée d’ouverture gratuite de concerts et de « fest noz » (bal folk breton).
Dans les rues d’Anthisnes, transformées en un espace piétonnier, le Village celte, animé en permanence de spectacles de rue, accueillera près d’une centaine de stands d’artisans venus de toute l’Europe, tandis que conteurs et marionnettistes enchanterons petits et grands sous les toiles de l’Espace aux Contes.


Enfin, le château de l’Avouerie accueillera la Brasserie du Donjon, un espace de dégustation et de découvertes gastronomiques où le visiteur pourra savourer les bières d’exceptions proposées par la Brasserie Dubuisson, plus ancienne brasserie de Wallonie, s’initier au « beer pairing » (l’art d’accorder bières et mets) ou participer à des dégustations commentées. Plusieurs expositions d’artistes et artisans d’art ainsi que la présence d’éditeurs spécialisés sont également annoncés.

Préventes en ligne disponibles dès à présent : www.anthinoises.com/ticket
 
Plus d’infos sur www.anthinoises.com

SPECTACLES | Retour de Franck OLIVIER sur scène

Grand moment d’émotions, tant pour le public de NK Productions au Trianon que pour les deux artistes que sont Franck OLIVIER et Marcelle ALEXIS. Après une longue hospitalisation, Franck a tenu a saluer son public liégeois.

En Bonus, la réaction de Marcelle Alexis juste après son set.

Dix ans plus tard, je retrouve les 2 artistes…

Chapeau bas à tous les deux !

L’interview